• Margot&Co

Comprendre le sommeil de son bébé


"Ton bébé fait ses nuits ?"

C'est LA grande question qui revient tout le temps. Qui ne s'est pas entendu poser cette question au moins une fois (dans le meilleur des cas !), une fois devenu parent ?!?

Il est vrai que le sommeil est un sujet important, parce qu'il touche à un besoin humain. Tout le monde a besoin de dormir, quel que soit le nombre d'heure nécessaire à chacun pour se sentir en forme, reposé... c'est un besoin fondamental.

Le sommeil d'un adulte n'est pas découpé de la même manière que celui d'un nouveau-né, vous vous en doutez!

Explorons ensemble les rythmes de sommeil et d'éveil de votre bébé.


Commençons par les trois états de vigilance qui caractérisent la journée "type" d'un bébé (ils sont identiques aux états de conscience de l'adulte) :

1. L'état de VEILLE, qui se découpe en trois phases.

- La veille calme : l'enfant est serein, calme, apaisé,

- La veille active / agitée : votre bébé connaît une stimulation excessive, s'ennui, a besoin de manger, d'être changé...

- Les pleurs : bébé a besoin que l'on s'occupe de lui.


2 . L'état TRANSITOIRE, dit la somnolence ou l'endormissement. Comme son nom l'indique votre bébé veut s'endormir, se rendormir ou tente de se réveiller.


3 . L'état de sommeil , découpé en deux phases.

- Le sommeil profond, votre bébé ne bouge pas, il respire lentement et profondément. Cette phase lui permet de se développer et de grandir. Elle est donc essentiel à son bien-être !

- Le sommeil paradoxal / léger, lors de cette phase, le cerveau de votre bébé est très actif, il stocke les informations et organise ses expériences de la journée. La respiration de bébé est donc plus rapide, on peut observer des mouvements rapides de ses yeux sous ses paupières. Votre bébé peut également grimacer, sourire, téter...


L'état transitoire du bébé dure en moyenne 5 à 10 minutes, il est donc crucial de ne pas manquer les signe d'endormissement de votre bébé, sinon vous repartez pour un tour, soit environs 1h avant que de nouveaux signes d'endormissement pointent le bout de leur nez!

Comment savoir si bébé est prêt à s'endormir :

- il a le regard fuyant

- il se frotte les yeux, le nez

- il baille

- sa couleur de peau pâli

- il ne veut plus s'intéresser à rien, s'agace vite

- il veut être dans vos bras

Une fois votre bébé endormi, il plonge alors dans l'état de sommeil qui a un cycle de 45 à 60 minutes.

Ce qui signifie qu'au delà de ce délai, votre bébé est susceptible de passer en état transitoire pour se réveiller (si il a faim, besoin d'être changé...) ou pour se rendormir et repartir pour un nouveau cycle.


Les besoins en sommeil sont différent pour chaque âge, on considère cependant qu'à partir de 2 ans, les besoins en sommeil sont les mêmes que pour un adulte.

- de la naissance à environs 5 mois, on estime que le bébé a besoin de dormir 16h par jour, soit environs 3 siestes et une "nuit" de 9 à 10h. Cependant nous sommes encore sur un sommeil morcelé.

- de 6 à 9 mois, bébé dormira en moyenne 14h par jour, 2 siestes et une nuit de 11-12h. C'est dans cette période qu'il commencera à distinguer le jour et la nuit.

- de 12 à 24 mois, 13 -14h par jour, sous la forme d'une à deux siestes et une nuit de 11 à 12h.


Pour répondre donc à cette fameuse question de savoir si votre enfant fait ses nuits ou non, sachez qu'on considère que c'est le cas lorsque ce dernier dort 5 à 6 heures consécutives entre 23h00 et 8h00 !

Évidemment ces chiffres ne sont qu'une moyenne et chaque enfant est unique. Il n'est donc pas utile de comparer les enfants entre eux ou de douter de la "normalité" de son bébé si il déroge à la "règle" !


Pour vous donner un chiffre, entre 40% et 60% des enfants, jusqu'à l'âge de 18 mois se réveille chaque nuit ! Pour différentes raisons que nous pouvons classer sous 4 catégories :

- Les raisons physiques : froid, faim, douleurs, dents, couche souillée...

- Les raisons comportementales : cauchemars, peur du noir, tétine égarée, doudou perdu...

- Les raisons circonstancielles : nouveau bébé dans la famille, divorce, décès, déménagement, nouvelle garderie, sevrage sein/tétine/biberon, apprentissage du pot, stress des parents...

- Les raisons environnementales : couleurs trop vives dans la chambre, humidité, chaleur, froid, pyjama trop serré, matelas inconfortable...

Sans oublier de prendre également en compte le tempérament inné de votre enfant, qui peut être de nature anxieux, stressé...


Voici maintenant quelques trucs et astuces pour faciliter le coucher ou l'endormissement de votre enfant :

- assurez-vous que votre enfant n'a pas soif/ faim

- que sa couche est propre / qu'il est allé au pot, avant de le coucher

- qu'il ne souffre pas de poussées dentaires, de coliques, de maux divers

- que la température de sa chambre se situe entre 16 et 19°C

- que l'air de la pièce est souvent renouvelé

- que la chambre ne regorge pas de stimulis (jouets bruyants, couleurs vives...)

- que sa tenue pour dormir est confortable

- que vous êtes vous même calme et pas en train de crier pour l'envoyer au lit

- instaurer un petit rituel (une histoire, le câlin, une berceuse...), évitez toutefois les histoires de loup, de monstre...

- si l'enfant a peur ou refuse le coucher, tenter un jeu de rôle avec son doudou, sa peluche, sa tétine...les objets transitionnels permettent à l'enfant de reporter ses sentiments et de les extérioriser

- baignez le et massez le avant le coucher pour l'apaiser, le relaxer, le défaire de ses tensions

- assurez-vous qu'il ne dort pas trop longtemps ou trop tard lors de sa sieste, voir même supprimer la sieste de l'après-midi si elle nuit au coucher

- félicitez le au matin lorsqu'il a bien dormi ou qu'il s'est couché sans encombres

- pensez à lui installer une veilleuse si l'obscurité l'incommode

- évitez de faire de sa chambre un endroit dans lequel vous le punissez, il associera cette pièce à du stress et à la punition

- évitez la sur-stimulation des écrans au moins deux heures avant le coucher

- évitez les collations sucrées.


En tant que baby planner, vous pouvez parfaitement me solliciter pour vous apporter aide et outils face à une problématique lié au sommeil de votre tout petit !


Si malgré toutes vos tentatives, rien n'y fait, ne restez surtout pas seul face à des problèmes de sommeil avec votre enfant. Le manque de sommeil, que ce soit pour votre enfant comme pour vous, peut avoir des conséquences graves. N'hésitez jamais à aller consulter un professionnel de santé !


©2019-2020 par Margot&Co ® - Baby planner - coach périnatal - tous droits réservés.